Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le quotidien de la vie

Concilier vie professionnelle de cadre, maternage proximal ou parentalité positive et agriculture biologique sur terrasse en ville.

Honnêteté 1 / Plagiat 0

20080129TarotJugement.jpgLe plagiat détecté dans les copies des étudiants que j'encadre a été  puni. En tout cas par moi, après en avoir référé aux autorités compétentes et à leur demande. Voici ce qui m'a été indiqué : dans un cas de plagiat avéré ("citation" sans références - cette définition minimale semble être la meilleure), l'étudiant se voit attribué la note de 0/20. 
Et toc !

D'un point de vue pédagogique, je regrette la structure du cours qui me retient de rendre moi-même les copies aux étudiants et donc me prive d'une explication mais également, c'est trop injuste, de la vision de leur tête déconfite. Damn'it, se diraient-ils sans doute, elle m'a eu. Bien sûr que je vous ai eu(e)s, parce que j'ai relu vos devoirs avec toute l'attention qu'ils méritaient et qu'il n'y a pas si longtemps j'étais à votre place et n'employais pas de termes éloquents autre que paradygme ou catharsis qui, à cette époque, étaient encore à la mode.

J'ai raconté cet épisode à tout le monde. Je l'ai raconté ici même dans ce blog. La terre entière y a acès et les étudiants en question aussi, finalement. C'est presque comme leur rendre des copies, je rends hommage à leur ignorance du talent de correction... si je dis cela c'est parce que depuis donc que j'ai raconté les déboirs de mes étudiants à tout le monde, tous y vont de leur remarque ou de leur solution.

Remarques : mais si c'est juste un passage pas trop long, comme deux ou trois phrases, ça ne vaut pas zéro tout de même ? mais par exemple si je prends plusieurs textes d'auteurs et que je les découpe et change des mots par-ci par-là et les mélanges ? Mais si je change un mot sur deux ? De toute façon tout le monde fait ça !

Solution : tu devrais utiliser un logiciel de détection du plagiat. Tu devrais leur expliquer au début du cours. Tu devrais pas te prendre la tête et mettre 10 à tout le monde, de toute façon c'est une école de commerce et ils achètent leur diplôme.

Qu'on "pompe" une phrase ou une page c'est la même chose. Qu'on reprenne l'idée sans la syntaxe ou l'ensemble de la formalisation de l'idée d'un auteur, c'est la même chose. Il est édifiant que les gens soient si terrifiés à l'idée de créditer l'auteur véritable de l'idée qu'ils manipulent, de rendre à César ce qui est à César, de reconnaître que non, ils n'ont pas eu le temps ni le génie nécessaire pour avoir cette idée mais qu'ils en ont pris connaissance, l'ont comprise et conséquemment nous la présente... tout est bien là : est-ce de la flemme ? est-ce du mépris ? est-ce de la ruse ? Je n'en sais rien : je ne connais ni ne comprends les motivations du plagiaire dilettante qui prend le risque énorme de perdre son diplôme pour avoir omis d'admettre qu'il n'avait aucune idée sur le sujet... parce qu'au final, comme je le dis souvent, détecter un plagiat d'étudiant se fait les doigts dans le nez. Il faut juste lire ce qui est écrit et connaître son sujet : quand on a écrit cinq fois dans la marge "modérez votre propos, style trop journalistique", il y a fort à parier qu'un journaliste est derrière tout ça. Derrière la phrase que l'on doit relire une troisième fois sans la comprendre encore, se cache trop souvent le docteur.
L'école pour laquelle j'ai corrigé ces travaux a une politique apparemment très stricte en la matière, ce qui est louable pour une école de commerce dont on sait qu'elles n'ont pas tendance à faire preuve de réelle sévérité dans le suivi des étudiants et leurs dérives scolaires. Dans une autre école où je travaille, on m'a fait clairement comprendre qu'une note en dessous de la moyenne se justifie longuement et peut causer un non renouvellement de contrat... pour le professeur, pas pour l'étudiant.
J'ai bon espoir que cela change, d'autant que dans des pays où la conception de la propriété intellectuelle est beaucoup moins nette que dans le droit romain, poignent les mêmes problématiques qui engendrent, chez les enseignants, les mêmes interrogations.

Au lieu de réhabiliter la valeur travail, je commencerais par réhabiliter la valeur de l'honnêteté.


Crédits : Tarot de Marseille / Le Jugement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article