Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quotidien de la vie

Le quotidien de la vie

Concilier vie professionnelle de cadre, maternage proximal ou parentalité positive et agriculture biologique sur terrasse en ville.

Gâteau basque : par ici les calories !

P1030009-copie-1.JPGA défaut de me targuer de vous proposer la vraie recette du gâteau basque (je ne savais pas qu'il y en avait de fausses), voici les coulisses de la réalisation du gâteau basque que j'ai confectionné à partir des renseignements donnés sur LE site de référence : le site du musée du gâteau basque (et bam ! on ne trouvera pas plus ad hoc).

 

Finalement, le gâteau basque c'est une bonne couche de crème parfumée d'un rhum très spécial et enserrée entre deux gros sablés... n'ayant pas ce rhum à disposition, j'ai utilisé un breuvage plus traditionnel en pâtisserie... le rhum tout court.

 

Pour un gros gâteau pour mettons 8 à 12 personnes, il vous faut pour la pâte :

- 200 g de beurre

- 2oeufs entiers et 4 jaunes d'oeufs

- 200 g de sucre en poudre

- 400 g de farine (T55)

- sel de Bayonne (3g... j'ai mis du sel de Guréande, j'avoue)

- 1/2 sachet de levure chimique

 

Et pour la crème :

-1/2 litre de lait entier

- 1 oeuf entier et 2 jaunes

- 120 g de sucre en poudre

- 50 g de farine

- 30 g d'amandes en poudre

- 2 cuillers à soupe de rhum

- une gousse de vanille

 

+ encore un jaune pour le dessus du gâteau

 

Et pour la cuisson : un moule à manqué d'environ 22 cm de diamètre. S'il est en silicone, et c'est rare que je dise cela, ce sera parfait. Sinon je conseille de bien le chemiser de beurre ou carrément de le tapisser intégralement de papier sulfurisé, sous peine d'avoir des soucis de démoulage.

 

Tout de suite, vous ne manquez de constater qu'il va rester 6 blancs d'oeuf... on les met dans une boîte hermétique, on les bat légèrement et on en fera quelque chose plus tard.

 

 

Pour préparer la partie sablée, j'ai utilisé mon robot (rhââââ lovely) : mettre dans la cuve le beurre mou (si possible en pommade), le sucre et le sel. Bien mélanger. Incorporer les deux oeufs entiers. Bien mélanger. Puis les jaunes deux par deux. Bien mélanger. Enfin la farine et la levure chimique. Bien mélanger. Mettre la pâte (légèrement plus collante que de la pâte sablée) dans un saladier au réfrigérateur environ 1h, le temps qu'elle se reprenne et soit plus facile à étaler.

 

Pendant ce temps, préparer la crème. Dans un saladier, battre ensemble les oeufs, le jaune et le sucre jusqu'à avoir un beau mélange blanc et mousseux. Ajouter la farine et les amandes et mélanger. Verser le rhum et mélanger. Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux. Une fois le lait bouilli, le verser chaud sur la préparation oeufs-sucre-farine-rhum et mélanger vigoureusement pour éviter la formation de grumeaux. Verser l'ensemble liquide dans la casserole et la remettre sur le feu pour faire épaissir la crème. Il faut tourner tout le temps et laisser épaissir à feu doux. Cela prend une petite dizaine de minutes. Laisser refroidir.

 

Quand la crème est refroidie, mettre le four à préchauffer (180°C - th6) et sortir la pâte du réfrigérateur et en étaler la

P1030027.JPG

moitié sur le plan de travail pour former un premier disque de la taille de la base du moule à manqué et l'y déposer. J'ai eu des difficultés ici, car la pâte est trèèèèèès molle, j'ai donc triché : j'ai à peu près découpé la pâte que je n'ai pas pu mettre proprement dans le moule donc je l'y ai déposée et j'ai tout recollé à la main... pas glorieux. Ensuite, déposer sur cette première partie de la pâte la totalité de la crème refroidie. De prime abord, ça fait beaucoup mais c'est bien ce qui est prévu. Toute la crème doit garnir le gâteau (sur ma photo : pas assez de crème !). Puis former avec le reste de la pâte un deuxième disque à déposer sur la crème. Là, j'ai rusé... j'ai utilisé ma plaque à pâtisserie en silicone sur laquelle j'ai bien formé ma pâte en forme de cercle et je l'ai, d'un geste sûr et preste, retournée sur le moule où il y avait le reste, puis j'ai lentement décollé la plaque en silicone de la pâte qui est gentiment et mollement tombée sur la crème. Ensuite, il ne reste plus qu'à joindre les deux ronds de pâte en pressant sur les bords, tout autour du gâteau.

On badigeonne le dernier jaune d'oeuf sur le dessus du gâteaue et on enfourne 30 minutes.

 

Vérifier la cuisson du gâteau en plantant une lame de couteau en son milieu et si c'est cuit, sortir du four. Pour démouler, passer une lame ou une spatule fine entre le moule et le gâteau, déposer une grille à patisserie sur le moule, retourner l'ensemble, enlever le moule, poser le plat de service sur le gâteau et retourner l'ensemble. Enlever la grille à pâtisserie. Servir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article