Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quotidien de la vie

Le quotidien de la vie

Concilier vie professionnelle de cadre, maternage proximal ou parentalité positive et agriculture biologique sur terrasse en ville.

Lasagnes maison à la Périco Légasse

Lasagnes.jpgJe suis une lectrice inconditionnelle de Marianne. Je le lis quasi religieusement toutes les semaines depuis 2006. Depuis que j'ai assez d'argent pour m'offrir un abonnement à une revue non sponsorisée par ma grand-mère ou non nécessaire à ma culture générale en vue de passer un concours administratif.

 

Dans le numéro de Marianne paru le 23 février dernier, au milieu d'un dossier reprenant trait pour trait l'actualité du moment (la viande de cheval à la place de la viande de boeuf dans des lasagnes industrielles), Périco Légasse a commis un entrefilet des plus intéressants, assorti d'une page entière présentant la recette des lasagnes maison.

Testée pour vous ce week-end avec quelques aménagements personnels. 

 

Les ingrédients

- 6 feuilles de lasagne

- 2 grosses carottes

- 2 oignons

- 500g de pulpe de tomates (en conserve ou maison mais là, comment dire, ce n'est pas vraiment la saison)

- 200g de boeuf hâché

- 200g de veau hâché

- 100g de chair à saucisse

- 100g de parmesan

- 100g d'emmenthal râpé

- huile d'olives, origan, laurier, sel et poivre

- une sauce Béchamel maison (beurre, farine, lait, muscade, sel, poivre)

 

La préparation

Première variante, Périco recourt à des lasagnes (les pâtes sans la garniture) du commerce. Il précise qu'on peut les faire soi-même mais ne dit pas comment. Je les ai faites moi-même, en utilisant ma somptueuse Imperia (machines à pâtes depuis 1932). La recette de la pâte à pâtes sera proposée ultérieurement.

Périco Légasse procède à la cuisson rapide des pâtes dès le début de la recette. Moi je les ai fait blanchir (une minute dans l'eau frémissante avec du sel et de l'huile d'olives) uniquement une fois que ma sauce à la viande était prête.

 

Pour la sauce sauce tomate, il faut éplucher carottes et oignons et les débiter en tout petits morceaux. Les faire revenir dans de l'huile d'olives dans une casserole ou une sauteuse pour les colorer puis les laisser cuire plus doucement et sans brûler. A bout de 5 minutes, ajouter la pulpe de tomates et mélanger doucement (attention aux projections). Saler, poivrer, ajouter la feuille de laurier et l'origan. Laisser mijoter à feu doux pendant 20 minutes et commencer la préparation de la viande.

 

Pendant que l'huile chauffait dans ma plus grande sauteuse (vous allez y faire cuire la viande puis rajouter la sauce tomate), j'ai commencé par mélanger mes trois viandes hâchées sur mon plan de travail. Ensuite, mettre la viande à cuir à feu vif pendant trois minutes. Moi j'ai mis les trois viandes en même temps (pas Périco...) et j'ai tout le temps émietté ma viande avec une fourchette (pas Périco, ce qui m'a étonné car sinon la viande se transforme en grosse galette...). J'ai laissé environ 6 minutes puis j'ai ajouté la sauce tomate. Ensuite, comme Périco, j'ai fait mijoter à feu très doux et à couvert pendant 40 minutes. A la fin de la cuisson, ne pas oublier d'enlever la feuille de laurier qui ne se mange pas.

 

Ces 40 minutes m'ont servi à préparer mes pâtes et à les blanchir et à râper mon emmenthal. 

J'ai terminé par la sauce Béchamel. Attention à ne pas la réaliser trop en avance car elle a tendance à figer rapidement et à devenir grumeuleuse si on essaie de la détendre ensuite. C'est plutôt une sauce à la minute.

Pour la réaliser, placer une petite casserole sur le feu doux et y faire fondre 100g de beurre. Quand le beurre est fondu, retirer la casserole du feu, ajouter la farine (70g) et mélanger jusqu'à complète incorporation. Ajouter le lait (dans la recette, Périco nous dit 12cl mais moi j'en a plutôt utilisé 25cl) et mélanger très doucement mais en continu pour éviter la formation de grumeaux. Remettre à feu doux pour épaissir, sans cesser de mélanger (bien racler le fond de la cesserole avec la cuiller).

 

L'assemblage

Allez, c'est presque terminé, reste uniquement à monter le mille-feuilles et, à ce stade, à préchauffer le four (150°C, thermostat 5).

Choisir un plat rectangulaire dans lequel rentrent vos feuilles de lasagne et le beurrer. Puis, dans l'ordre, y déposer :

- une couche de Béchamel (pas trop épaisse mais qui couvre le fond du plat)

- une couche de feuilles de lasagne (a priori, 2)

- une couche de sauce à la viande

- de l'emmenthal râpé

- une couche de Béchamel

- une couche de feuilles de lasagne (a priori, 2)

- une couche de sauce à la viande

- de l'emmenthal râpé

- une couche de Béchamel

jusqu'à épuisement des ingrédients.

Périco précise qu'il faut finir par une couche de Béchamel que l'on parsèmera du parmesan râpé. Moi j'ajoute qu'il faut finir par une couche de feuilles de lasagne sur lesquelles on versera la dernière portion de Béchamel que l'on parsèmera du parmesan râpé.Cette dernière portion de Béchamel doit être généreuse et couvrir toute la dernière couche de feuilles de lasagne car elle va permettre aux pâtes de garder tout leur moelleux.

 

Enfourner le tout 25 minutes. Les lasagnes doivent être légèrement gratinées (pas calcinées) mais rester moelleuses.

Le plat étant conséquent, si vous n'êtes pas six ogres à table, vous ne pourrez pas en venir à bout. Pas d'inquiétude, une fois refroidi il se congèle sans problème (ni cheval).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article