Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quotidien de la vie

Le quotidien de la vie

Concilier vie professionnelle de cadre, maternage proximal ou parentalité positive et agriculture biologique sur terrasse en ville.

En remettre une couche

En remettre une couche

Enceinte, j’étais bien décidée à utiliser des couches lavables (souvenez-vous : l'épineux sujet des couches). Mais ça c’était avant. Avant d’accoucher, avant d’allaiter, avant d’être fatiguée et de compter mon temps, de faire des choix stratégiques et de sacrifier certains idéaux sur l’autel du sommeil et de l’efficacité.

Sur les conseils de ma sage-femme formidable, j’avais décidé pour le premier mois d’utiliser des couches jetables de toute façon. Le deuxième mois est sérieusement entamé et, mon tire-lait dans une main, mes pinces à linge dans l’autre, j’ai décidé de proroger l’expérience de la couche lavable sine die. Bref, si quelqu’un connaît quelqu’un qui a allaité, utilisé des couches lavables, réussi à ne pas sombrer de fatigue, continué à faire à manger, à s’habiller le matin et à avoir une vie personnelle (= voir une amie par semaine, écrire un mail par jour (en deux fois)), je veux bien rencontrer cette surfemme. Je me vis comme une personne plutôt organisée mais je dois dire que là, j’atteins mes limites d’optimisation.

Tout ça pour vous dire que j’ai choisi mes couches jetables. Ce sont des MOLTEX. Une marque (encore une fois allemande) qui fait des couches jetables mais écologiques et sans trop de produits chimiques gratte-croupion.

La marque propose toutes les tailles, y compris la taille « nouveaux nés », spécial petit bébé. Le mien qui a dépassé les 4kg les utilise encore un peu (il faut bien finir le paquet) sans trop de débordement. Ce que j’aime bien dans cette couche outre sa composition et sa biodégradabilité (à parler vrai je n’en ai essayé aucune autre), c’est la fermeture simili scratch repositionnable, trèèès pratique quand on n’a pas encore l’habitude, quand bébé bouge, quand on veut juste vérifier.

Cerise sur le gâteau, nous avons à Bécon un « drive » Allocouches : on commande ses couches à prix canon sur le site internet et on peut soit se les faire livrer en Ile-de-France sur une plage horaire de deux heures, soit passer les chercher au drive (commande prête en une heure).

C’est top. I love Moltex ET Bécon !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article